TDT est l'abréviation de Transportowy Dozór Techniczny. Il s'agit de l'entité juridique de l'État fonctionnant sur la base de la loi du 21 décembre 2000 sur le contrôle technique. Cette unité DT est subordonnée au ministre chargé des questions relatives aux transports. Sa surveillance s'applique aux machines techniques installées sur le domaine ferroviaire, aux embranchements ferroviaires, aux véhicules ferroviaires, ainsi qu'aux citernes (nous incluons ici les citernes utilisées dans la navigation intérieure, le trafic ferroviaire et le trafic routier). En outre, les tâches de la supervision technique des transports comprennent :

Un camion-citerne sur la route

  • Surveillance technique des équipements techniques situés sur les navires de mer (à l'exclusion des navires dont les équipements techniques sont placés sous la surveillance technique d'une société de classification), sur les quais, sur les pontons et dans la zone du port et des marinas.
  • Supervision technique des équipements liés à la marine et à la navigation intérieure - équipements sans pression, équipements sous pression, réservoirs et grues
  • Supervision des équipements techniques situés dans les lignes de traitement des bases de manutention portuaires
  • Supervision des équipements techniques qui équipent les autres sites situés sur la zone destinée aux opérations de transbordement.
  • Surveillance des téléphériques et des remontées mécaniques pour passagers et marchandises

La supervision technique des transports couvre plus de 262 000 pièces d'équipement technique. Le groupe dominant est celui des équipements sans pression et sous pression.

Le TDT étant soumis à la loi sur la surveillance technique, il exécute les tâches qui y sont prévues. Il s'agit notamment du transport de marchandises dangereuses, de la délivrance de certificats d'admission de moyens de transport pour le transport de marchandises dangereuses.

Supervision technique et équipement

La surveillance technique est une activité inscrite dans la loi sur la surveillance technique, qui vise à garantir le fonctionnement et l'exploitation sûrs des dispositifs techniques. Les dispositifs techniques soumis à la DT ont été consacrés par un décret du Conseil des ministres du 7 décembre 2012. La liste des équipements est très longue et comprend les machines qui, par exemple, présentent un danger en dilatant des gaz sous pression, en répandant des matières dangereuses pendant leur transport (par exemple, les chaudières à vapeur et à liquide, les citernes, les réservoirs de gaz liquéfié) ainsi que tous les équipements destinés au transport dit à courte distance (par exemple, les grues, les palans). Les équipements soumis au contrôle technique comprennent également :

Et aussi :

  • Autocuiseurs
  • Plates-formes mobiles
  • Pipelines
  • Grues sur chenilles
  • Équipement de chargement
  • Téléphériques

À propos de la certification TDT

navire au port

Les entreprises qui fabriquent, modernisent, entretiennent et assemblent des équipements techniques doivent être certifiées. Ces certificats sont également délivrés par le contrôle technique des transports. Le TDT certifie également les employés qui réalisent des joints soudés, par exemple.

Une bonne façon d'obtenir votre licence UDT est de suivre une formation et d'acquérir les connaissances nécessaires.

Le Centre de formation des opérateurs propose un haut niveau de formation UDT. Nous sommes impatients de vous accueillir.